Utthita Trikonasana (Pose de triangle allongé)

Nom (s) anglais

Utthita Trikonasana, pose de triangle allongé

Sanskrit

त्रिकोणासन / trikoṇāsana

Prononciation

oo-TEE-tah-trih-koh-NAH-suh-nuh

Sens

utthita: «étendu»
trikona: «triangle»
asana: «posture»

Les bienfaits physiques

Utthita Trikonasana (trih-koh-NAH-suh-nuh) étire la colonne vertébrale et le tronc, tonifie les nerfs rachidiens, favorise la flexibilité des hanches, de la colonne vertébrale et des jambes et améliore la circulation. Il corrige également les déformations mineures des jambes et renforce les muscles de la poitrine, du dos et des épaules. La cavité abdominale est également ouverte, améliorant ainsi la fonction des organes digestifs.

Avantages énergétiques

Utthita Trikonasana est le premier asana dans la séquence d'enseignement ou d'apprentissage du yoga asanas où l'on découvre au maximum le corps postérieur, le corps antérieur et le corps latéral. En pratiquant régulièrement ce asana on peut développer une compréhension holistique du corps, de l'esprit, des sens et du souffle en profondeur. Cette asana a la capacité d'ouvrir les nombreuses parties du corps résultant en une fraîcheur dans l'esprit.

This asana nous rappelle également les trois gunas (les trois modes de la nature matérielle): sattva (qui se lève pour Lord Vishnu le conservateur), Rajas (qui monte du Seigneur Brahma le créateur) et tamas (qui s'élève de Lord Shiva le destructeur). Sattva représente la bonté et la pureté; Rajas est l'action et l'activité; tamas se caractérise par l'inertie ou l'énergie destructrice pour recréer un nouveau cycle. Les trois gunas colorer chaque aspect de notre existence.

Le but de la pratique du yoga est d'augmenter sattva dans notre esprit et Rajas dans notre corps. La physique est maintenue active et l'esprit réfléchi. Quand l'esprit est complètement chargé de suddha sattva (pureté totale) l'esprit gagne en calme. Ce calme est essentiel pour voir la vraie nature de soi.

Contre-indications

Ceux qui souffrent d'hypertension artérielle ne doivent pas lever les bras, mais garder la paume sur les hanches. Ceux qui ont des épaules raides devraient étirer progressivement leurs bras en ligne avec les épaules ou amener les bras en avant, puis étirer les bras vers le haut. Ceux qui présentent une hyperextension des genoux ne doivent pas verrouiller les genoux et doivent essayer d'engager les muscles du mollet. Pour ceux qui ont des blessures au cou, regardez en avant (ne tournez pas la tête pour lever les yeux).

Entrer dans la pose

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..

Apply Now