fbpx

Les types d'Agni en Ayurveda - Différents types d'Agni

différents types d'Agni

Introduction

Agni ou le feu transformateur est au cœur de tout changement métabolique à l’intérieur de notre corps.

L'anabolisme et le catabolisme sont deux processus qui se déroulent constamment dans notre corps. Et ces deux processus ont besoin d'énergie et de matières premières. Cette énergie et cette matière première proviennent de la digestion.

C'est pourquoi maître Sushrout dit ça agni est comme le dieu à l'intérieur du corps. Sans agni ou la digestion, il ne peut y avoir de vie. Le concept de base de agni est un système qui prend une entrée et la traite/la digère/la brûle pour produire une sortie spécifique.

La digestion est la chose la plus importante et une transformation chimique importante se produisant dans notre corps. Mais de nombreux autres processus de transformation s’étendent aux niveaux cellulaires. Tous ces processus de transformation sont aussi appelésagnis.

Aussi, les Koshthagni (Feu Abdominal), Kayagni (Feu métabolique), Jatharagni (Feu catabolique), Pachakagni (Feu digestif), tout pourrait être compris comme synonyme d'agni et utilisé dans les classiques de l'ayurveda pour une compréhension à différents niveaux d'agni

Mais grossièrement, il existe treize types différents de agni ou des feux digestifs à l'intérieur du corps. Le plus important est le feu abdominal ou Koshthagni.

Résumé

Agni est une force de transformation qui se manifeste dans différentes fonctions métaboliques dans tout le corps. La digestion est la fonction métabolique fondamentale.

Koshthagni

Le mot sanskrit koshta fait référence à une boîte/cavité. Par conséquent, un agni ou le pouvoir digestif qui réside enfermé dans une cavité est appeléKoshthagni.

Normalement, Koshthagni signifie que l'estomac est la partie principale du système digestif. Cependant, il comprend l'ensemble du tube digestif. Ici, le tube digestif sert de cavité où le agni (pouvoir digestif) cuit le nourriture pour libérer la nutrition.

Il existe deux types de glandes dans notre corps, les glandes exocrines et endocrines. Les glandes endocrines produisent normalement des hormones et sécrètent leurs produits directement dans le sang. Mais les glandes exocrines fonctionnent différemment. Ils sécrètent leurs sécrétions dans un autre organe.

Certains des exemples importants de glandes exocrines sont -

  • Pancréas
  • Foie
  • Glandes digestives dans l'estomac

Ces glandes sécrètent leurs sécrétions dans une cavité spécifique. Leurs sécrétions sont dures (acides/basiques) et facilitent la digestion.

Ces glandes sont apparentées aux casernes de pompiers qui offrent leur part de l'offrande dans ce grand sacrifice de feu de digestion. Ainsi, ces glandes font également partie de Koshthagni.

Koshthagni a plusieurs autres synonymes. Certains des plus importants sont Kayagni,Jatharagi, Pachakagni

types d'agni

Résumé

Koshthagni (koshtha - cavité, agni - feu) est la principale force digestive qui fonctionne à travers le tube digestif et d'autres cavités digestives comme le foie, le pancréas, etc.

Kayagni

Le corps humain a de nombreux synonymes sanskrits. Chaque mot pour le corps véhicule une signification physiologique plus profonde.

Sharir - une entité en constante dégradation (catabolisme)

Deh- une entité en constante évolution (anabolisme)

Kaya - une entité qui abrite à la fois un anabolisme et un catabolisme constants.

L'énergie transformationnelle qui soutient les processus constants d'anabolisme et de catabolisme dans le corps est Kayagni.

Kayagni est un synonyme général de Koshthagni. Cependant, il offre une perspective d'action plus large que Koshthagni. L'énergie digestive est la porte de la nutrition. Les processus de construction et de décomposition dépendent de cette énergie fondamentale pour agir.

Résumé

Kayagni est le feu métabolique global qui exécute différentes conversions chimiques dans le corps. C'est le total solaire de tous les autres types de changements agni ou anaboliques ou cataboliques.

Jatharagi

Le mot jathar signifie normalement intestin ou ventre ou estomac ou abdomen. Ainsi, le pouvoir digestif qui réside dans l'estomac ou la région abdominale est appelé Jatharagni

Mais le mot Jathar a un autre sens – dur/dense. Donc, Jatharagi est une énergie transformationnelle qui agit sur la nourriture dense, ce qui pourrait être compris comme la digestion se produisant dans le tube digestif de la nourriture dense ou crue que nous mangeons, la décompose et la rend nutriments disponibles pour l’absorption.

Pachakagni

La racine du mot « pach » fait référence au processus de cuisson/maturation/digestion. Par conséquent, le terme Pachakagniest le feu digestif qui aide à la digestion des aliments de la forme complexe à la forme la plus simple pour fournir une alimentation optimale au corps.

Tous les termes mentionnés ci-dessus fournissent différents aspects du feu digestif qui est la source d'énergie pour le corps.

Résumé

Le feu digestif se manifeste par le pouvoir qui décompose les composés alimentaires complexes et les cuit pour libérer la nutrition

Le mot Dhatu signifie « quelque chose qui soutient ou porte ». Dhatu est ce qui soutient le corps (sharira), l'esprit (manas) et le prana (vie). Les Dhatus sont les structures tissulaires essentielles qui soutiennent le métabolisme du corps. L'Ayurveda mentionne sept tissus fondamentaux du corps :

  1. rasa(chyle/ essence de nourriture)
  2. Rakta(du sang)
  3. Mansa(tissu musculaire)
  4. meda(Tissu adipeux)
  5. Asthi (Tissu osseux)
  6. mai(Moelle)
  7. choukra(Tissus reproducteurs – spermatozoïdes/ovules)

Dhatuvagni (Feu des tissus)

Cette séquence de Dhatu est très importante car ils sont formés dans la même séquence. Par exemple, le chyle forme le sang. Le sang produit du tissu musculaire, le tissu musculaire se condense pour former le tissu adipeux, et ainsi de suite.

Ce processus de conversion est appelé dhatu paka et le feu de conversion qui aide un dhatu à se mouler et à mûrir en un dhatu ou un tissu successif est appelé Dhatuvagni.

Tout comme Koshthagni, Chaque Dhatuvagni a trois rôles -

  1. Briser la structure cellulaire du tissu inférieur
  2. Reconstruire la structure tissulaire successive à partir de la matière première décomposée
  3. Séparer les déchets formés comme sous-produit du processus de conversion.

En d'autres termes, alors que l'âme suprême se ramifie sous la forme d'une myriade d'êtres vivants, le Kayagnide centralise et pénètre dans chaque système et cellule pour maintenir la vie. La base de cette pyramide transformationnelle est la Koshthagni, le feu digestif dans le tube digestif. Cette agni est la maison de combustible pour tous les autres feux digestifs plus élevés ou Dhatuvagnis.

Nous avons sept Dhatuvagni qui travaillent constamment pour rajeunir les tissus du corps.

  1. rasagni(feu transformationnel pour former le chyle)
  2. raktagni(feu qui forme le sang)
  3. mansagni(feu qui forme le tissu musculaire)
  4. Médagni(feu qui forme le tissu adipeux)
  5. asthyagni(feu qui forme le tissu osseux)
  6. Majjagni(feu qui forme des moelles)
  7. shukragni(feu qui forme les tissus reproducteurs – spermatozoïdes/ovules)

Selon Ashtang Hridyam, le site de Dhatuvagnis est le foie.

Résumé

Les sept tissus (dhatu) du corps (liquide tissulaire, sang, muscles, tissus adipeux, os, moelles et tissus reproducteurs) ont leurs processus de conversion uniques appelés dhatuvagni.

Bhutagni (cinq agni élémentaires)

Comme nous le savons, tout dans cet univers est une matrice structurelle de cinq éléments appelés panchmahabhuta, donc la composition de base du corps humain, ainsi que la nourriture que nous mangeons, est composée de cinq éléments. Ainsi, Bhutagni fait référence à cette partie d'agni qui décompose le produit de la digestion en composants bhautik (élémentaires) subtils. Il y a donc 5 types de bhutagni suivants

Parthiv Agni (agni pour élément terre)

Apya agni (agni pour élément eau)

Taijasa agni (agni pour élément feu)

Vayaveeya agni (agni pour élément air)

Akasheeya agni (agni pour élément spatial)

À emporter

L'Ayurveda dit que l'agni universel (l'élément feu) se manifeste dans le corps humain sous forme de feu digestif. Ce feu digestif appelé kayagni (métabolisme kaya-corps, agni-feu) est responsable de tous les changements chimiques/thermiques dans le corps.

Ce feu existe sous différentes formes dans différentes parties du corps. L'agni primaire existe dans le tube digestif appelé koshthagni/jatharagni/pachakagi. Les processus chimiques qui forment différents systèmes tissulaires sont appelés dhatuvagnas.

J'espère que ces informations aideront tout le monde à apprécier le profondeur de la sagesse ayurvédique. Dans le prochain blog, explorons les détails des dhatuvagni et leur mode d'action.

Enflammez votre passion pour la guérison holistique avec notre cours de certification Ayurveda ! Explorez les principes profonds de l'Ayurveda et apprenez à rétablir l'équilibre et l'harmonie dans le corps, l'esprit et l'esprit. Rejoignez nous maintenant et embarquez pour un voyage qui change la vie vers le bien-être holistique.

Dr Kanika Verma
Le Dr Kanika Verma est un médecin ayurvédique en Inde. Elle a étudié la médecine et la chirurgie ayurvédiques au Govt Ayurveda College de Jabalpur et a obtenu son diplôme en 2009. Elle a obtenu des diplômes supplémentaires en gestion et a travaillé pour Abbott Healthcare de 2011 à 2014. Au cours de cette période, le Dr Verma a utilisé sa connaissance de l'Ayurveda pour servir des organisations caritatives en tant que bénévole de la santé.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..

Contactez-nous

  • Ce champ est à des fins de validation et devrait être laissé inchangé.

Contacter sur WhatsApp